Vous êtes ici

Histoire de l'Ordre de Malte

Histoire de l'Ordre de Malte, origine du Service Hospitalier

1048
Des marchands de l’ancienne république maritime d’Amalfi construisent à Jérusalem une église, un couvent ainsi qu’un hôpital, afin de pouvoir prêter assistance aux pèlerins. Ils forment un Ordre religieux et vivent en communauté monastique.
1113
Approbation de l’Ordre par la bulle du Pape Pascal II. La fondation du royaume de Jérusalem par les Croisés amène l’Ordre à assumer aussi la protection militaire des malades et des pèlerins. A la mission hospitalière s’ajoute donc la défense de la chrétienté.
La croix blanche à huit pointes est adoptée comme insigne de l’Ordre et elle le demeure jusqu’à ce jour.
1291
Après la perte de St-Jean d’Acre – dernier rempart de la Chrétienté en Terre Sainte – l’Ordre se retire pour s’installer...
1310
sur l'île de Rhodes.
Dès lors, avec sa puissante flotte, l’Ordre contrôle la Méditerranée et prend part à de nombreuses et célèbres batailles.
Au début du 14e siècle les institutions de l’Ordre continuent à se mettre en place. Les Chevaliers, arrivant de l’Europe entière, se regroupent par «Langues» (Provence, Auvergne, France, Italie, Aragon, Angleterre, Allemagne et plus tard Castille).
1523
Après un siège de 6 mois mené par le sultan Soliman le Magnifique, les chevaliers doivent se rendre et abandonner l’île de Rhodes. Impressionnés par leur vaillance, les Ottomans les laissent partir avec les honneurs militaires.
1530
L’empereur Charles Quint cède l’île de Malte aux Chevaliers et il est établi que l’Ordre doit rester neutre dans les guerres entre pays chrétiens. L’appellation d’Ordre «de Malte» date de cette époque.
1538
Le baillage de Brandebourg devient protestant: la communauté conserve le nom de son saint patron. Le nouvel Ordre de St-Jean et l’Ordre de Malte maintiennent leur engagement commun pour le bien des déshérités, vocation qui persiste jusqu’à aujourd’hui.
1565
Les chevaliers défendent l’île pendant le Grand Siège des Turcs qui dure plus de trois mois. À la suite de cette victoire, la ville et le port sont construits et portent le nom de «Valletta», en hommage à leur défenseur, le Grand Maître Jean de la Valette.
1571
L’Ordre contribue à la destruction de la puissance navale des Ottomans lors de la bataille de Lépante.
1798
Napoléon Bonaparte, en route pour sa campagne d’Egypte, occupe Malte pour sa position stratégique. La règle de l’Ordre leur interdisant de combattre d’autres chrétiens, les Chevaliers sont contraints d’abandonner l’île.
1802
Bien que le traité d’Amiens lui reconnaisse ses droits souverains, l’Ordre ne peut plus rentrer à Malte.
1834
L'Ordre s'établit définitivement à Rome, où il y possède en extraterritorialité le Palais Magistral à la Via Condotti et la Villa Magistrale sur le Mont Aventin.
La mission originelle du service au prochain, malade ou déshérité, redevient l'activité principale de l'Ordre.
L’Ordre modernise ses actions caritatives. Durant la 1re et la 2e Guerre mondiale, les actions caritatives se développent dans le monde entier. Des associations nationales sont créées aux quatre coins du globe.

Ordre de Malte en Suisse

1961
L'Association Helvétique de l’Ordre de Malte est fondée. Elle compte actuellement près de 200 membres.
1974
Fondation du Service Hospitalier de l’Ordre de Malte en Suisse (SHOMS) avec aujourd’hui plus de 1 000 membres.