Vous êtes ici

The Lebanon Project - l'histoire

Les origines du Projet
En 1997, Franziskus Heereman, jeune volontaire de l’Ordre de Malte allemand, fut confronté lors d’un voyage au Liban aux conditions de vie difficiles des personnes handicapées du pays. En visitant plusieurs home locaux, il fut choqué par le peu de moyen matériel et humain mis à disposition par l’état mais fut surtout bouleversé par l’isolement dont étaient touchés les pensionnaires.
Le jeune homme souhaita alors changer les choses: l’été suivant son voyage, il rassembla vingtsept de ses amis, tous des jeunes de l’Ordre de Malte et reparti pour le Liban. Ce fut le premier camp d’été organisé pour les personnes handicapées du Liban. Dès lors, les camps d’été devinrent un tradition au sein de l’Association des jeunes de l’Ordre de Malte allemand. Depuis maintenant plus de vingt ans, de jeunes volontaires, venant d’Allemagne, du Liban mais aussi d’ailleurs, emmènent chaque été leurs protégés pour une semaine de vacances dans le cadre idyllique des montagnes surplombant les environs de Beyrouth.
Petit à petit, des délégations anglaises, françaises et hollandaises de l’Ordre de Malte rejoignirent le projet, afin de créer davantage de camps pour permettre à toujours plus de pensionnaires des foyers de profiter de vacances durant l’été, mais également lors des périodes de Noël et de Pâques. Depuis quatre ans, la Suisse participe désormais au projet, suivie de près par l’Espagne ainsi que par d’autres pays où oeuvre l’Ordre de Malte.

Caravane
A la suite des camps d’été fut rapidement créé le projet « Caravane ». Le but de ce projet est d’envoyer chaque année une douzaine de jeunes volontaires européens au Liban, pour une durée de quelques mois. Là-bas, les jeunes visitent régulièrement les pensionnaires des différents foyers spécialisés de Beyrouth et des environs, en se dédiant à la création d’activités, de sorties et de rencontre avec leurs protégés et participent également aux camps d’été, de Noël et de Pâques.
Durant la durée de leur séjour, les jeunes volontaires suivent des cours de langues arabes, de sociologie et de sciences des religions à l’université St-Joseph.

The Lebanon Project en Suisse
En Septembre 2014, Matthieu Michel, un jeune suisse ayant lui même participé au projet «Caravane » et Valentine Bulliard, alors organisatrice de la délégation suisse du camp international de l’Ordre de Malte pour les jeunes handicapés, furent invités par l’association libanaise de l’Ordre de Malte à joindre avec quatre amis la délégation allemande pour un camp d’été dans la région montagneuse de Sourat. Ce premier camp avait pour but pour les six jeunes suisses de rassembler l’expérience suffisante pour créer le premier camp suisse au Liban l’été suivant.
Le projet-pilote de 2015 ayant été un succès et le Conseil du Service Hospitalier de l’Ordre de Malte ayant approuvé son développement, Le Lebanon Project pu ainsi voir le jour et réaliser depuis des camps d’été successivement dans les montagnes de Sourat, de Chabrouh et dernièrement à Kfardebian.

En 2016, Matthieu Michel transmit la direction des camps à Matteo Frey, et Francesco Brenni succéda à Valentine Bulliard pour la gestion du projet en 2017.